Courtiers-Privés

Votre demande de prêt IN FINE en quelques étapes

Après étude de votre demande de prêt IN FINE, nous vous mettons rapidement en relation avec le courtier en crédit qui vous proposera  le meilleur taux et les meilleures conditions de crédit In Fine.


Confidentialité
garantie

Entièrement
gratuit

Terminé en
3 minutes
Commencer ma
demande de prêt

Pourquoi choisir Courtiers-Privés ?


Vous recherchez la solution optimale pour votre projet immobilier.

Vous êtes exigeant, vous recherchez un conseil de qualité et vous n’avez pas de temps à perdre.

Véritables professionnels du crédit immobilier, nous vous proposons notre expertise.

Courtiers Privés vous informe

Un crédit In Fine en 2018 ?

Un crédit In Fine en 2018 ?

Le crédit In Fine est il encore adapté en 2015 au vu des faibles taux de rendement des assurances vie ?

Quel gain fiscal puis-je obtenir grâce au prêt In Fine ? Interrogez votre courtier en prêts In Fine !

Qu’est ce que le prêt In Fine ?

Qu’est ce que le prêt In Fine ?

Vous percevez ou vous allez percevoir des revenus locatifs ?
Votre taux d’imposition est supérieur à 40% ?

Le Prêt IN FINE est une solution de financement et de défiscalisation faite pour vous !

En bref

Défiscaliser en 2018 : La loi PINEL

Défiscaliser en 2018 : La loi PINEL

Calculer votre réduction d’impôt 2018 ! Vous bénéficiez d’une réduction d’impôt entre 12 et 21%. Ce taux de réduction est ensuite appliqué sur le prix de revient du logement acquis. La réduction obtenue est ensuite […]

Prêt immobilier 2018 : Que gagne la banque ?

Prêt immobilier 2018 : Que gagne la banque ?

Négocier le taux de votre prêt immobilier peut s’avérer plus facile que vous ne le pensiez, surtout si vous avez fait appel à un courtier en prêt immobilier pour trouver le meilleur taux. Mais pourquoi […]

Des taux variables en 2018 ?

Des taux variables en 2018 ?

Le comité de Bâle a pour objectif de formuler des préconisations visant à protéger les banques d’une potentielle faillite. Elle va recommander la généralisation des prêts à taux variables en France. Pourquoi une telle préconisation ? […]